Le Sud-Africain Patrice Motsepe a été élu vendredi, à Rabatau Maroc, président de la Confédération africaine de football (CAF), lors de la 43e assemblée générale de l’organisation.

En outre, le président de la Fédération guinéenne de football, Mamadou Antonio Souaré, a été battu par le Libérien, Mustapha Ishola Raji avec qui il briguait le poste de représentant de la Zone Ouest A de l’UFOA. Un poste de membre du Comité exécutif de la CAF.

Antonio Souaré a perdu avec un score de 14 voix contre 37 de son challenger libérien.

Cette défaite du président de la Fédération guinéenne de football s’explique par une décision de la CAF qui l’avait déclaré inéligible. C’est hier jeudi qu’il a été déclaré éligible par le Tribunal arbitral du sport (TAS).

 

Mohamed Sylla

Facebook Comments