Date d’émission: 30-03-2021

Date limite (fuseau horaire de Genève): 13-04-2021

Lieu d’affectation: Guinée

Pays: GUINÉE

Statut du lieu d’ affectation Lieu d’affectation non familial

Statut accompagné: non accompagné

Durée: 6 mois

Catégorie de personnel: Délégué

Niveau: C1

Numéro de poste vacant IFRC05015

Contexte

La Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) est la plus grande organisation humanitaire du monde, avec 192 Sociétés nationales membres . En tant que membre du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, notre travail est guidé par sept principes fondamentaux; humanité, impartialité, neutralité, indépendance, service volontaire, unité et universalité.

Contexte organisationnel

La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) est la plus grande organisation humanitaire au monde, avec un réseau de 192 Sociétés nationales membres. L’objectif général de la Fédération internationale est «d’inspirer, d’encourager, de faciliter et de promouvoir à tout moment toutes les formes d’activités humanitaires des Sociétés nationales en vue de prévenir et d’atténuer les souffrances humaines et de contribuer ainsi au maintien et à la promotion de la dignité humaine et de la paix. dans le monde.” La Fédération internationale s’efforce de répondre aux besoins et d’améliorer la vie des personnes vulnérables avant, pendant et après les catastrophes, les urgences sanitaires et autres crises. La Fédération internationale fait partie du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (Mouvement), avec ses Sociétés nationales membres et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR). Le travail de la Fédération internationale est guidé par les principes fondamentaux suivants: humanité, impartialité, neutralité, indépendance, service volontaire, unité et universalité. La Fédération internationale est dirigée par son secrétaire général et a son siège à Genève, en Suisse. Le Siège est organisé en trois divisions principales: (i) Développement des Sociétés nationales et coordination des opérations; (ii) Relations mondiales, diplomatie humanitaire et numérisation; et (iii) la politique de gestion, la stratégie et les services généraux. La FICR dispose de cinq bureaux régionaux en Afrique, en Asie-Pacifique, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, en Europe et dans les Amériques. La FICR a également des délégations de groupes de pays et des délégations de pays à travers le monde. Ensemble, le siège de Genève et la structure hors Siège (régionale, groupée et nationale) forment le Secrétariat de la Fédération internationale. Le premier cas confirmé de MVE a été signalé en Guinée le 14 février 2021, les origines de l’épidémie étant inconnues et les cas probables remontant au moins à janvier. Six des sept premiers cas connus (17 au 28 février 2021) appartiendraient à la même famille qui a assisté à la cérémonie d’inhumation d’une infirmière du centre de santé de Gouécké. L’infirmière est décédée le 28 janvier 2021 et a été inhumée le 1er février 2021. Sur les sept cas, quatre sont des hommes et trois sont des femmes (âgées de 25 ans et plus), avec trois décès (2 femmes et 1 homme). L’épidémie est actuellement centrée dans la communauté de Gouécké dans la préfecture de N’Zérékoré en Guinée Forrestière. Gouécké est l’une des dix sous-préfectures qui composent la préfecture de N’Zérékoré. Il est situé à 42 kilomètres du centre de N’Zérékoré avec une population totale d’environ 23 458 habitants répartis dans 3 364 ménages. Les autorités du Ministère de la Santé ont été informées par la Direction Préfectorale de la Santé de N’Zérékoré qu’elles avaient détecté des cas suspects d’Ebola avec des symptômes consistant en diarrhée, vomissements et saignements chez des personnes ayant participé à l’inhumation d’une infirmière au centre de santé de Goueké. En raison de la nature de l’intervention d’urgence, le Délégué à la Santé Publique sera basé à N’Zérékoré, avec la possibilité de voyager en Guinée dans tout le pays.

Objectif de l’emploi

Le délégué à la santé publique travaillera en collaboration avec d’autres partenaires du Mouvement, des délégués, le personnel national et des volontaires, les autorités sanitaires locales et les communautés affectées dans le cadre d’une équipe relevant du mandat de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), pour garantir la qualité de la réponse à la MVE, renforcer les capacités et réduire et atténuer efficacement l’impact de cette urgence.

Sous la direction du directeur des opérations, le délégué à la santé publique fournit un soutien technique et des conseils pour soutenir la Société nationale de Guinée, et renforcer la préparation et la réponse à l’épidémie en cours.

Il / elle assurera la prestation globale des activités liées à la santé publique. Cela doit s’appuyer sur des données factuelles, les meilleures pratiques, une solide compréhension et participation des communautés locales, l’évolution du contexte humanitaire externe et les intérêts et capacités de la Société nationale hôte et des parties prenantes internes et externes. Le délégué à la santé publique travaille en étroite collaboration avec le directeur des opérations, ainsi que d’autres membres de l’équipe pour mettre en place les étapes nécessaires pour garantir que les considérations et les besoins de santé publique sont satisfaits dans la réponse immédiate grâce à des interventions de santé publique de haute qualité, efficaces et appropriées. Cela comprend un soutien direct à la santé publique dans la mise en œuvre des programmes d’urgence qui s’appuie sur les capacités communautaires et la responsabilité envers les populations affectées.

Tâches et responsabilités du poste

Le délégué à la santé publique:

  • Assurer la qualité de la réponse à la MVE en Guinée conformément aux piliers de la réponse à la MVE que sont la communication sur les risques et l’engagement et la responsabilité de la communauté; soutien psychosocial; Prévention et contrôle des infections; surveillance; et des inhumations sûres et dignes. Le niveau d’implication dans un pilier donné peut changer en fonction de l’évolution de l’épidémie, de la présence d’autres acteurs, de la capacité / du mandat de la SN et des directives du ministère de la Santé
  • Aider les SN à identifier les lacunes dans la réponse et à faire des recommandations appropriées alignées sur la capacité et le mandat des SN, et en fonction de l’évolution épidémiologique de la maladie
  • Maintenir une communication régulière et partager les informations demandées (épidémiologiques et opérationnelles) avec les représentants de la santé du Cluster Pays Sahel et du Bureau Régional Afrique, afin de contribuer aux plans de préparation des pays voisins
  • Coordonner avec le Ministère de la Santé / OMS et d’autres agences de lutte contre la MVE pour positionner le SN.
  • Informer les nouveaux membres de l’équipe de santé (internationale et nationale) sur les opérations de santé publique dans le pays

Préparation aux urgences

  • Fournir un soutien technique et de leadership pour la planification de la transition, au besoin
  • Fournir un soutien technique pour la planification d’urgence en cas de propagation potentielle de la maladie à virus Ebola

Réponse d’urgence

  • Appui à la coordination, à la planification, à la mise en œuvre et à la gestion de la composante santé publique de la réponse d’urgence de la FICR et de la GRC à l’épidémie de MVE
  • Fournir un soutien technique aux SN pour mettre en œuvre les opérations décrites dans le plan d’action d’urgence. Celles-ci comprennent: la prévention et le contrôle des infections, les inhumations sûres et dignes, les activités d’engagement communautaire (communication des risques, mobilisation sociale et promotion de la santé), la surveillance communautaire et le soutien psychosocial
  • Fournir un soutien technique pour renforcer la capacité de suivre les progrès, la qualité et l’impact des interventions de santé publique
  • Renforcer les capacités des volontaires du GNS grâce à des formations sur la lutte contre les épidémies pour les volontaires (ECV), les enterrements sûrs et dignes (SDB) et la surveillance communautaire (CBS), si nécessaire et approprié
  • Surveiller les données d’autres épidémies et maladies en cours à potentiel épidémique (fièvre jaune, polio, rougeole et COVID-19) afin d’informer les modifications nécessaires à la stratégie opérationnelle
  • Soutenir la mise en œuvre de la Surveillance à Base Communautaire (CBS) en collaboration avec l’équipe ERU CBS et en étroite coordination avec le Ministère de la Santé / Agence Nationale de Sécurité Sanitaire. Étant donné que le GRC, avec le soutien de la FICR, met en œuvre le programme de préparation aux épidémies et aux pandémies CP3 dans la région de Faranah, le délégué à la santé publique peut intégrer les leçons apprises dans la riposte à Ebola, le cas échéant, en particulier compte tenu de la composante CP3 de la surveillance communautaire (CBS).
  • Coordonner l’introduction éventuelle de tests de diagnostic rapide pour des enterrements sûrs et dignes avec le GRC et les agences externes

Gestion des connaissances et apprentissage organisationnel

  • Avec le soutien de la GI, identifier et documenter les bonnes pratiques en matière de préparation sanitaire d’urgence et de riposte aux flambées, émergeant de cette opération MVE.
  • Analyser, systématiser et diffuser des informations et des connaissances techniques factuelles et des bonnes pratiques sur la maladie à virus Ebola et d’autres menaces infectieuses pertinentes au personnel et aux volontaires du CR de Guinée
  • Contribuer à la mise en place d’un atelier de leçons apprises à la fin de l’opération

Coordination et collaboration

  • Participer et travailler avec les réseaux de santé d’urgence pertinents et les mécanismes de coordination en vue d’améliorer les interventions sanitaires dans l’opération, ainsi que de renforcer une réponse sanitaire efficace et coordonnée
  • Coordonner avec le coordonnateur du programme de santé de la CR de Guinée, les équipes d’intervention rapide et techniques pour soutenir les opérations de la maladie à virus Ebola
  • Soutenir la coordination de la CR Guinée avec les équipes régionales de santé de la Fédération internationale et les partenaires locaux pour assurer l’alignement avec les objectifs généraux de la riposte
  • Promouvoir la collaboration entre NS, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS), le Ministère de la Santé et d’autres partenaires pertinents du secteur gouvernemental
  • Représenter la Fédération internationale lors de réunions techniques, conférences, séminaires et forums
  • Renforcer la communication, la coopération et la coordination avec les autres partenaires du mouvement

Renforcement des capacités NS

  • Soutenir la santé d’urgence de la GRC, la préparation aux épidémies et la capacité de réponse et assurer la préparation à une action efficace
  • Explorer les possibilités de préparation aux épidémies de la Nouvelle-Écosse en tirant parti du projet communautaire de préparation aux épidémies et aux pandémies en cours
  • Aider les SN à les positionner dans la riposte aux épidémies au sein des structures nationales de riposte aux épidémies en tant qu’auxiliaires du gouvernement / du ministère de la Santé

Éducation

Obligatoire

  • Niveau de diplôme en santé ou en sciences sociales
  • Maîtrise en santé publique, épidémiologie ou autre sujet pertinent de santé publique
  • Cours de formation de la Fédération internationale sur les PHE, la CBHFA, l’ECV ou des connaissances et une expérience équivalentes

Expérience

Obligatoire

  • Pas moins de 5 ans d’expérience progressive dans la gestion des systèmes de santé et des programmes de santé
  • Expérience de la gestion des flambées de maladies à transmission vectorielle et de maladies évitables par la vaccination
  • Expérience dans la formation du personnel de santé et le renforcement des capacités

Préféré

  • Connaissance approfondie des maladies infectieuses et tropicales
  • Expérience des questions de mobilisation sociale

Connaissances, compétences et langues

Obligatoire

  • Connaissance des bonnes pratiques en méthodologie participative, planification et conception de programmes, suivi et évaluation, apprentissage et responsabilité
  • Bonnes compétences organisationnelles
  • Excellentes compétences analytiques et informatiques (MS Word, MS Excel, MS PowerPoint)
  • Solides compétences en animation d’atelier
  • Compétent dans la formation, le mentorat et le coaching d’individus et de groupes, le cas échéant
  • Capable d’influencer et d’obtenir la coopération d’individus non sous contrôle, en tant que membre d’une équipe multinationale, et de gérer des relations à distance pour obtenir des résultats
  • Très motivé, autonome, capable de diriger un processus, d’engager les autres et de créer l’appropriation
  • Flexible et disposé à faire face à l’ambiguïté, aux changements et aux défis
  • Capable de prioriser le travail, d’effectuer plusieurs tâches à la fois et de respecter les délais
  • Disposé à voyager et à travailler dans un environnement de travail exigeant
  • Anglais et français parlés et écrits courants

Compétences et valeurs

Valeurs: respect de la diversité; Intégrité; Professionnalisme; Responsabilité

Compétences essentielles: Communication; Collaboration et travail d’équipe; Jugement et prise de décision; Société nationale et relations clients; Créativité et innovation; Construire de la confiance

Compétences fonctionnelles: orientation stratégique; Construire des alliances; Leadership; Autonomiser les autres

CLIQUEZ ICI POUR POSTULER : LE LIEN

Facebook Comments