Victime d’un accident de la circulation dans la nuit de samedi 3 avril, à Dabompa, l’artiste Navigator est décédé sur-le-champ en compagnie de son cousin, tous passagers d’une moto conduite par ce dernier.

De son vrai nom Abraham Macauley, Navidator est mort au moment où il finalisait son dernier album comportant un titre qui est déjà devenu l’hymne national de la jeunesse guinéenne, surtout les tout-petits et les jeunes filles.

Dépassant déjà les frontières de la Guinée, le titre « Me Yah Go Born » a conquis le cœur des mélomanes qui continuent de pleurer leur idole qui a rejoint dimanche sa dernière demeure au cimetière préfectoral de Forécariah.

De l’avis d’un spécialiste de la musique urbaine, cet album comportant le titre « Me Yah Go Born » de Navigator, allait lancer sa carrière internationale pour devenir une vraie icone de la dance-hall en Afrique.

« En écoutant Navigator chanter dans le titre ‘’Me Yah Go Born’’, vous affirmerez sans doute que c’est un artiste jamaïcain ou anglophone qui chante. Avec le succès que ce titre a déjà eu en Guinée et dans certains pays africains, c’est une chance pour lui de lancer et booster sa carrière internationale. Mais, hélas ! Il est parti à la fleur de l’âge, laissant orphelins tous ses millions de fans ici et d’ailleurs (…) », a indiqué un producteur de musique requérant l’anonymat.

Navigator est décédé à l’âge de 33 ans, laissant derrière lui, une veuve enceinte et une mère, toutes inconsolables.

 

Kadiatou N’Diaye

Facebook Comments