Le nouveau président de transition au Mali, le colonel Assimi Goïta, a désigné vendredi les membres d’un nouveau gouvernement dans lequel les militaires obtiennent des postes clés comme la Défense, la Sécurité et la Réconciliation nationale, a indiqué à la télévision nationale le secrétaire de la présidence, Ali Coulibaly.

L’un meneurs du coup d’Etat d’août 2020, Sadio Camara, retrouve le portefeuille de la Défense, selon le décret présidentiel. Son éviction du gouvernement fin mai par l’ancien président de la transition, Bah Ndaw, est considéré comme l’un éléments ayant déclenché le second putsch en neuf mois du colonel Goïta.

Source : AFP

Facebook Comments