Dix détenus ont réussi, dans la nuit de samedi à dimanche, à s’évader de la prison civile de Kindia aux environs de 20 heures, sous une forte pluie, a constaté le correspondant de Conakry Infos.

Alertés par l’évasion des 10 détenus, les agents de la garde pénitentiaire se sont mis à leur poursuite en quadrillant tout le périmètre de la prison civile.

Dans la course-poursuite, un détenu a été tué par balle, 2 autres ont été arrêtés et 7 autres détenus ont réussi à prendre la tangente pour une direction inconnue.

La victime s’appelle Fodé Touré, condamné à Forécariah pour abus de confiance à 2 ans d’emprisonnement, avant d’être transféré à Kindia pour purger sa peine.

Pour l’heure, c’est la stupéfaction au sein des gardes pénitentiaires et la justice qui se dit étonnée du mode de procédure d’évasion utilisé par les détenus évadés.

Interrogé par Conakry Infos, le procurer de la République près le tribunal de première instance de Kindia, Amadou Diallo s’abstient de tout commentaire relatif à l’évasion de la prison civile relevant de sa juridiction.

« Ce cas d’évasion concerne plutôt le régisseur. », a-t-il laconiquement indiqué à la presse.

Comment des prisonniers détenus dans des cellules peuvent-ils s’évader en présence des agents de la garde pénitentiaire censés les surveiller nuit et jour ? rien n’est moins sûr !

Ces derniers temps, des évasions de détenus dans les prisons civiles du pays sont légion tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays.

Les derniers cas en date sont les évasions de prisonniers de la maison centrale de Conakry et de la prison civile de Kankan.

En attendant de retrouver les évadés, tout le périmètre de la prison civile de Kindia est sous haute surveillance. Un mandat de recherche a été lancé contre les 7 détenus évadés.

 

Depuis Kindia, Rachid Camara

Facebook Comments