Le colonel Mamady Doumbouya a autorisé mardi, à travers une ordonnance, la Haute autorité de la communication -HAC) à poursuivre ses activités de régulation des médias, rapporte la télévision nationale.

Le 5 septembre dernier, le Comité national de rassemblement et de développement (CNRD) a annoncé, dans un communiqué lu à la télévision nationale, la dissolution de la Constitution, du gouvernement et les institutions constitutionnelles républicaines du pays y compris la HAC dirigée par Boubacar Yacine Diallo.

Cette décision fait suite à la rencontre tenue lundi au Palais du Peuple entre le président du CNRD dirigé par le colonel Mamady Doumbouya et les associations de presse.

Mohamed Sylla

Facebook Comments