AVIS DE VACANCE DE POSTE

TITRE DU POSTE :  Stagiaire en partenariats

Type de contrat :  Stage

Unité/Division : Partenariat

Ligne hiérarchique directe : agent de partenariat

Durée du contrat :  6 mois (avec possibilité de prolongation à 8 mois max)

Lieu d’affectation (Ville, Pays) : Conakry, République de Guinée

Date de clôture : 01/10/2021

À PROPOS DU PAM

Le Programme alimentaire mondial (PAM) est la principale organisation humanitaire qui sauve et change des vies, fournit une aide alimentaire dans les situations d’urgence et travaille avec les communautés pour améliorer la nutrition et renforcer la résilience.

CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Nous cherchons actuellement à pourvoir un poste de stagiaire au sein de l’équipe des partenariats, basée à Conakry, en Guinée. Le stagiaire participera quotidiennement à des activités de partenariat et de recherche. Il/Elle supportera l’équipe des partenariats, dans les relations avec les parties prenantes internes et une multitude d’entités publiques, privées et externes. Il peut s’agir de gouvernements, d’agences des Nations Unies, d’institutions intergouvernementales et de leurs États membres, d’institutions financières internationales, de particuliers, d’entreprises, de fondations et d’ONG.

CONTEXTE DU PAYS

Bien que riche en ressources naturelles, la Guinée fait face à des défis socio-économiques majeurs. Le taux de pauvreté est alarmant et 21,8 pour cent des ménages sont en situation d’insécurité alimentaire. La malnutrition reste élevée : 6,1 pour cent des enfants de moins de 5 ans sont touchés par la malnutrition aiguë globale, 24,4 pour cent souffrent d’un retard de croissance et 12 pour cent souffrent d’insuffisance pondérale.

Les populations rurales sont particulièrement vulnérables à l’insécurité alimentaire. Parmi les personnes touchées par une insécurité alimentaire sévère, 71,1 pour cent pratiquent une agriculture de subsistance. Les petits exploitants agricoles constituent la majorité des pauvres du pays, ce qui montre une corrélation entre la pauvreté et l’insécurité alimentaire. En outre, ils ont un accès limité aux semences et aux engrais, aux équipements de production et de transformation, aux installations de stockage, aux infrastructures de base et aux services financiers abordables. Bien que les femmes jouent un rôle crucial dans l’agriculture, en particulier dans la production alimentaire, elles ont des difficultés à accéder à la terre et aux ressources productives, à l’éducation, à l’emploi formel et aux activités génératrices de revenus. Leur travail est souvent non rémunéré et sous-évalué. Les femmes représentent 60 pour cent des personnes souffrant de faim chronique et la majorité des ruraux vivant dans la pauvreté. Le chômage est élevé,en particulier chez les jeunes et les femmes, et les taux d’alphabétisation sont faibles, avec seulement 32 pour cent de la population adulte capable de lire et d’écrire. La fréquentation scolaire est également faible – 22 pour cent des enfants en âge d’aller à l’école primaire ne sont pas scolarisés. De plus, la Guinée est confrontée à des défis sociopolitiques majeurs et l’approche des élections législatives et présidentielles augmente le risque de violence ethnique et politique paralysant les activités économiques du pays.La Guinée est confrontée à des défis socio-politiques majeurs et l’approche des élections législatives et présidentielles augmente le risque de violence ethnique et politique paralysant les activités économiques du pays.La Guinée est confrontée à des défis socio-politiques majeurs et l’approche des élections législatives et présidentielles augmente le risque de violence ethnique et politique paralysant les activités économiques du pays.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) est présent en Guinée depuis 1964 et fournit une aide alimentaire nutritive et immédiate aux populations touchées pendant et après les crises. Le PAM travaille en partenariat avec le gouvernement pour améliorer l’accès des enfants à l’éducation, améliorer la nutrition de la population, renforcer les systèmes alimentaires durables et la résilience des communautés aux chocs tout en améliorant leur accès à des marchés agricoles rentables et stables. Les activités du PAM comprennent également le renforcement des capacités techniques du gouvernement pour élaborer des programmes durables tenant compte des inégalités entre les sexes et des causes profondes de la malnutrition.

POURQUOI TRAVAILLER AVEC NOUS ?

▶️  Des carrières significatives et impactantes :

Notre travail quotidien fait une différence dans la vie des personnes que nous servons

▶️ Apprentissage et formation continus :

Nous fournissons des outils d’apprentissage à notre personnel pour développer continuellement leur carrière

▶️ Environnement de travail multiculturel et stimulant :

Nous encourageons la mixité et la diversité culturelle pour renforcer nos équipes

Rejoignez-nous pour faire la différence, regardez cette vidéo pour en savoir plus sur nous !!

https://www.youtube.com/watch?v=RnaxfnNKdsM&t=7s

OBJECTIF DU TRAVAIL :

Faciliter le travail des cadres supérieurs pour positionner efficacement le PAM avec des partenaires publics, privés et externes afin d’attirer un soutien politique, des ressources, une assistance technique et des solutions innovantes pour faire avancer le travail du PAM, tout en soutenant les États membres dans la réalisation des ODD et Faim Zéro et soulignant les contributions du PAM à cet égard.

DEVOIRS ET RESPONSABILITÉS:

  • Contribuer au reporting et à la mise en œuvre du projet du portefeuille du partenariat Chine et Guinée PAM. Les responsabilités comprennent le suivi de la mise en œuvre des projets, la sollicitation de la coordination et des communications, la production de rapports trimestriels, la garantie de la visibilité des donateurs, etc.
  • Contribuer de manière proactive à d’autres portefeuilles de partenariats existants, y compris le profilage des partenaires et les activités de sensibilisation, dans le but de maximiser les ressources et de tirer parti de l’appui politique et technique pour le travail du PAM ; Soutenir la visibilité des partenaires et s’assurer que les conditions des partenaires sont remplies.
  • Contribuer de manière proactive à l’exploration de nouvelles opportunités commerciales et à la recherche de nouveaux donateurs, en particulier avec les donateurs du secteur privé, guidés par une évaluation programmatique et une analyse contextuelle dans le but d’améliorer l’impact des opérations du PAM et de diversifier la base de ressources.
  • Contribuer aux stratégies de partenariats, y compris l’élaboration de plans d’action pour les partenariats ; Rédiger des propositions de partenaires et des rapports de qualité pour rechercher de nouvelles opportunités de financement en s’engageant avec d’autres entités du PAM et des parties prenantes externes.
  • Soutenir les cadres supérieurs dans la préparation de notes d’information, de points de discussion, d’accords stratégiques, de stratégies conjointes et de protocoles d’accord afin de promouvoir les ODD et la Faim Zéro sur l’agenda national, régional et mondial et d’atteindre des résultats avantageux pour le PAM.
  • Recueillir et présenter des données/informations internes et externes, en utilisant des systèmes d’information clés (par exemple Salesforce, WINGS, WFPGo), pour soutenir le positionnement efficace du PAM vis-à-vis des gouvernements nationaux, des institutions régionales et internationales dans le but d’influencer l’agenda politique.
  • Effectuer d’autres tâches au besoin.

EXPÉRIENCE SOUHAITABLE POUR L’ENTRÉE INTRO DU RLE :

  • Possède une expérience ou un intérêt démontré pour le développement humanitaire international.
  • A de l’expérience dans le travail sur les partenariats. Une expérience dans la construction de partenariats avec le gouvernement chinois ou des entités privées chinoises sera un atout.
  • A développé des relations efficaces avec des partenaires, exploré de nouveaux domaines pour intensifier les activités existantes et recherché de nouvelles opportunités.
  • A développé des récits forts en utilisant la visualisation de l’analyse des données pour permettre des discussions orientées vers l’action avec les partenaires.
  • A préparé des mémoires pour mobiliser des ressources pour les opérations et collaboré pour l’enregistrement, la maintenance et la mise à jour des contributions et des prévisions en temps opportun.
  • A fourni un soutien technique avancé et identifié des opportunités d’excellence en matière de prestation de services pour renforcer les partenariats.
  • Solides compétences en communication écrite et orale, y compris en analyse de fond et en rédaction de rapports.
  • A motivé l’esprit d’équipe et contribué à un environnement de travail équilibré, inclusif et sain.
  • A une connaissance du système des Nations Unies et de l’environnement de travail.

QUALIFICATIONS ACADÉMIQUES MINIMALES STANDARD

Éducation :

  • Actuellement inscrit dans une université ou une école doctorale reconnue ou être un diplômé récent (max. 6 mois après l’obtention du diplôme) dans un diplôme universitaire en sciences politiques, développement international, économie du développement, relations internationales, droit, marketing, communications ou autre domaine pertinent,

         Ou, A suivi des cours universitaires au cours des 12 derniers mois et a terminé au moins deux ans d’études de premier cycle.

  • Une excellente maîtrise de l’anglais et une connaissance pratique d’une seconde langue des Nations Unies seraient un atout.
  • Maîtrise de MS Office (Word, Excel, Power Point, Outlook).

Langue :

Un excellent anglais et chinois écrit et parlé est requis (maîtrise / niveau C), un niveau professionnel de français est souhaité.

COMPOSANTES DE FORMATION

Tout au long de leur mission, les stagiaires du PAM ont accès à une plate-forme d’apprentissage de pointe, weLearn. En fonction des opportunités et de la disponibilité des fonds, il/elle peut participer aux ateliers ou séminaires du PAM, selon le cas.

TERMES ET CONDITIONS

  • Les stagiaires reçoivent une allocation mensuelle du PAM (14 % de l’indemnité journalière de subsistance, jusqu’à un montant maximum de 1 000 USD) par mois en fonction du lieu d’affectation.
  • Le PAM n’est pas responsable des frais de subsistance, des arrangements pour l’hébergement, des visas nécessaires et des coûts connexes.
  • Le PAM remboursera les billets de voyage aux candidats ressortissants de pays en développement qui poursuivent leurs études dans leur pays d’origine.
  • Le PAM reconnaîtra les diplômes des candidats provenant d’institutions reconnues qui ont été certifiées par les autorités internationales ou nationales compétentes telles que l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) ou les ministères de l’Éducation.
  • Les candidats qui entretiennent l’une des relations suivantes avec des membres du personnel du PAM ne sont pas éligibles : fils, filles, frères ou sœurs.

Cliquez ici pour postuler

Facebook Comments