REPUBLIQUE DE GUINEE

Travail – Justice – Solidarité

Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage

PROJET AGRICULTURE FAMILIALE, RÉSILIENCEET MARCHÉS

– AgriFARM –

Unité de Coordination et de Gestion du Projet (UCGP)

                APPEL ACANDIDATURES 

Dans la mise en œuvre de la souscomposante 2.3 « Financement de l’Entreprenariat Agricole et Rural » àtravers la mise en place d’un mécanisme de financement à coûts partagés FCP), l’Unitéde Gestion et de Coordination du  ProjetAgriFARM (Agriculture Familiale, Résilience et Accès aux Marchés) lance unappel à candidatures pour sélectionner deux mille (2000) micro entreprises porteuses d’initiativesd’entrepreneuriat agricole et agro-alimentaire évoluant dans les filières de lapisciculture, l’apiculture,  descultures maraichères, des culture vivrières (riz et mais) et  les maillons à l’aval de la chaine de valeuragricole (le transport, la transformation commercialisation, lestockage, la fabrication des machines poste-récolte, Agroforesterie  etc…) dans les 36 communes de la zoned’intervention du projet.

Il s’agit des préfectures de Dabola,Kouroussa, Mandiana, Siguiri, Dinguiraye, Kankan et Kérouané en Haute Guinée etKoundara, Dalaba, Koubia, Lélouma, Mali, Mamou, Gaoual et Tougué en MoyenneGuinée. Voir détail des 36 communes d’intervention dans le tableau ci-dessous.

Préfectures

Moyenne Guinée

Communes / Moyenne Guinée        Préfectures

      Haute Guinée

Communes /Haute Guinée
Mali Madinawora Siguiri Norassoba
Yembering Nounkounkan
Mali centre (C.U) Niandankoro
Tougué Koin Doko
Fatako Kankan Batè Nafadji
Tangaly Djélibakoro
Koubia Matakaou Kouroussa Komola koura
Pilimini Kaboukaria
Lélouma Lélouma centre (C.U) Kérouané Damaro
Balaya Kerouané cetre (C.U)
Dalaba Ditinn Madiana Nantanina
Bodié Kinieran
Kamkalabé Dinguiraye Dinguiraye centre (CU)
Mamou Dounet Dialakoro
Soya Dabola Bissikirima
Kégnéko Banko
Koundara Kamabi Kindoyé
Gaoual Koumbia Dabola centre (C.U)

Le mécanisme de FCP   a pour objectif d’aider les acteurs deschaines de valeur ciblés à accéder aux financements de leurs plans d’affaire àtravers des guichets ouverts aux microprojets et sous-projets de MEAR demanière compétitive, pour réaliser les objectifs d’autopromotion et dedéveloppement durable des entreprises et faciliter l’investissement agricolesans pour autant créer une dépendance à la subvention.

Domaines d’activitésconcernées :(i) Activités de production (riz, maïs et maraîchage), (ii) Activités deproduction de miel (Apiculture), (iii) Activités économiques connexes ausecteur agricole (Transformation /conservation/commercialisation/ Emballagesdes produits agricoles et non ligneux et artisanat/fabrication des machinespost-récolte,), (iv) Activités économiques connexes au secteur agricole(Aviculture), (iv) Moyens de transport intermédiaires et (v) Activitésconnexes prioritairement aux femmes et aux jeunes ruraux favoriser l’émergencede prestataires locaux (artisanat), Agroforesterie (pépiniéristes).

Les Candidats désireux de participerà ce présent appel à candidatures sont priés de s’identifier à travers lesfiches d’identification des promoteurs auprès des Comités de centralisation etde validation des demandes (CCVD) aux sièges des Communes Rurales / Urbainescitées ci haut auprès des Conseillers de zone des Opérateurs (MGE, AGUISSA,CNOPG /HMG et ANPROCA) au niveau des UTDE et validés au plus tard le vendredi 11 Février 2022 à 16h00 GMT qui constitue la date limite de soumission desdossiers.

Critères d’éligibilité

  • L’entreprise doit être installée (ou sera installée) dans l’une des trente-six(36) communes couvertes par cette activité qui sont indiquées dans le tableauci-dessus.
  • Avoir un projet ou une idée de projet dans lesfilières suivantes : la pisciculture, les cultures maraichères, lescultures vivrières (riz et mais),les maillons à l’aval de la chaine devaleur agricole (le transport, la commercialisation, le stockage, latransformation, favoriser l’émergence de prestataires locaux(artisanat), Agroforesterie (pépiniéristes). etc.).
  • Fournirune preuve d’existence juridique (Agréments, certificat d’enregistrement,etc.) ;
  • Documenterla disponibilité des ressources (en nature ou en espèces) pour la contributionà la subvention correspondante, comme indiqué dans le coût du plan definancement ;
  • S’engagerà participer aux activités de renforcement des capacités prescrites par leprojet, telles que la formation et l’assistance technique pour élaborer un pland’affaires acceptable pour le projet ;
  • Êtredétenteur d’un compte bancaire ou accepter de l’ouvrir dans une institutionfinancière (Banque classique ou institution de micro finance).

Comment postuler :

Le formulaire de fiche d’identification enversion papier doit être rempli dans sa totalité avec l’appui des conseillersde zone des opérateurs de mise en œuvre et envoyé au comité de centralisationet de validation (présélection) au niveau des UTDE.

Mamou, le 25/01/2022

LECOORDINATEUR NATIONAL

Djibril Tamsir BANGOURA

Facebook Comments