Guinée – Conseiller fiscalité et mobilisation des ressources internes (H/F)

Description de la mission

Descriptif de la structure d’accueil : L’expert sera placé auprès du Ministre de l’Economie et pourra être un interlocuteur direct des autorités guinéennes au plus haut niveau de l’Etat.

Descriptif de la mission :

Placé auprès du Ministre de l’Economie, Il/elle devra pouvoir être force de propositions pour appuyer les reformes portées par le Gouvernement dans le domaine fiscal et s’assurer de la cohérence des interventions des partenaires techniques dans la mobilisation des ressources, en lien avec l’administration guinéenne.

Il/elle devra en particulier :

  • Analyser les données nationales en lien avec les acteurs concernés et appuyer l’identification des enjeux, des objectifs, des actions et mesures à entreprendre.
  • Appuyer la prise de décision, être force de proposition et participer à la définition de politique de mobilisation des ressources, de plan de réformes, à la conception de solutions et à l’identification des besoins pour leur mise en œuvre.
  • Participer à l’élaboration des textes liés à la mise en œuvre des réformes.
  • Appuyer la mise en place d’outils et mécanismes de pilotage et de suivi-évaluation de la mise en œuvre des programmes pour la mobilisation des ressources intérieures (outils de reporting ; questions/réponses ; capitalisation de la connaissance et mutualisation…).
  • Appuyer le ministère de l’Economie dans la coordination et le dialogue avec les partenaires techniques et financiers intervenant dans le champ de la mobilisation des ressources intérieures.
  • Appuyer le ministère de l’Economie dans ses actions de communication sur ces sujets techniques.

Description du projet ou contexte

Descriptif du projet :

La mobilisation et la sécurisation des ressources internes constituent un enjeu crucial pour le développement économique et social de la Guinée. À ce jour, les gisements de ressources internes à exploiter sont considérables : le ratio ressources internes / PIB est inférieur à 13 % en Guinée, contre une moyenne de 18 % dans la sous-région. L’objectif pour le ministère de l’Economie de Guinée est d’augmenter significativement et durablement la mobilisation des ressources internes de l’état par des politiques publiques et des réformes permettant à la Guinée de diversifier son économie, principalement portée actuellement par un secteur minier, certes dynamiques, mais qui ne joue pas le rôle moteur attendu pour un développement socio-économique du pays. L’état guinéen avait entrepris des réformes en ce sens et s’était doté d’une mission d’appui à la mobilisation des ressources internes (MAMRI), alors placée sous l’autorité de la Présidence de la République en mars 2021 avant le renversement du pouvoir. Cette mission interministérielle, qui a été accompagnée par Expertise France jusqu’en février 2021, appui à la modernisation de la fiscalité de l’état ainsi que des administrations fiscales. Son objectif est de porter le ratio ressources internes / PIB à au moins 26 % du produit intérieur brut (PIB). C’est une mission centrale dans l’ensemble des réformes fiscales de l’état.

L’ETI serait placé auprès du Ministre de l’économie du nouveau gouvernement afin de coordonner l’ensemble des réformes et des politiques publiques en matière fiscale, ainsi que les différentes missions dédiées à la mobilisation des ressources internes de l’Etat.

Profil souhaité

Qualifications :

  • Expert sénior disposant de plus de 15 ans d’expérience professionnelle dont au moins 5 dans la gestion et la mise en œuvre de projets de coopération internationale, dans des pays en développement ou émergents, l’expert(e) recherché(e) devra maitriser les problématiques de gouvernance économique et financière ;
  • Il/elle devra disposer de compétences avérées en matière de gestion des finances publiques, mobilisation des ressources intérieures, fiscales en particulier ;
  • Il/elle devra disposer de compétences dans le domaine de la conduite du changement et la mise en œuvre de réformes ; être doté de qualités relationnelles et capacités de dialogue tant avec des politiques que des techniciens ; L’expert devra en outre faire preuve de qualités de dialogue franc et respectueux, d’éthique, de pondération, de rigueur et devra disposer d’aptitudes à rendre compte opportunément.
  • Il/elle devra pouvoir justifier d’expériences professionnelles dans l’appui/conseil auprès d’autorités en Afrique.
  • La connaissance du contexte ouest-africain, notamment dans le domaine des finances publiques serait un avantage majeur.
  • Il/elle rendra compte au ministre de l’Economie.

Informations complémentaires

Informations complémentaires :

  •   Type de contrat : contrat de travail de droit privé (les agents publics seront détachés auprès d’Expertise France pour la durée de la mission).
  •   Rémunération établie selon la politique de rémunération d’Expertise France: salaire de base + le cas échéant forfait famille + prime de technicité et d’expatriation + prise en charge des frais de logement* et, le cas échéant, de gardiennage* + prise en charge des frais de scolarité* pour les enfants de moins de 21 ans accompagnant l’expert dans le pays de résidence + billets d’avion aller-retour adresse contractuelle – lieu de résidence, soit 1 aller initial, 1 aller-retour intermédiaire, 1 retour final + prise en charge des déménagements* et de visa* + Couverture sociale (CFE, mutuelle, prévoyance).

(Les éléments signalés par une * correspondent à des frais remboursés à l’expert sur justificatifs, dans la limite du budget alloué par Expertise France).

NB : Les candidat(e)s intéressé(e)s par cette opportunité sont invité(s) soumettre leur dossier dans les meilleurs délais, Expertise France se réservant la possibilité de procéder à la présélection avant cette date.

Documents à fournir :

  • CV;
  • Lettre de motivation.

Date limite de candidature : 20/03/2022 23:59

Cliquez ici pour postuler

Facebook Comments