Agency : HABITAT

Title : Coordinateur (trice) de Projet

Job ID : 41318

Practice Area – Job Family : Management

Vacancy End Date : (Midnight New York, USA) 11/03/2022
Duty Station : Conakry, Guinea

Education & Work Experience : I-Master’s Level Degree – 7 year(s) experience

Languages

Required: French

Desired: English

Grade : SB5

Vacancy Type : Service Contract (SC)

Posting Type : External

Bureau : Africa

Contract Duration : Un an

Ce poste est ouvert aux candidats de nationnalité guinéenne

Background

I- Contexte Organisationnel

Le Projet « Renforcement du dialogue multi-acteurs pour une gouvernance foncière et environnementale responsable en Basse Guinée » est financé par le Fonds de Consolidation pour la Paix sur une période deux ans (janvier 2022 – décembre 2023) et mis en œuvre par ONU-Habitat, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et l’Organisation non gouvernementale ACORD, en étroite collaboration avec les contreparties nationales sous le leadership du Ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire.

Cette initiative vise à renforcer le dialogue multi-acteurs et la cohésion sociale, et à mettre en place des mécanismes pragmatiques graduels pour une gouvernance foncière responsable et sécurisée pour les ménages vulnérables et à risque de violence en vue de prévenir les conflits liés aux opérations d’exploitation des ressources minières et de carrière en milieu rural et périurbain et aux occupations des emprises publiques en milieu urbain en Basse Guinée. Plus spécifiquement, le projet mènera des actions de plaidoyer et de révision des textes pour une réforme foncière légale, progressive et adaptée, de vulgarisation des textes juridiques et des actions de formation et de mise en œuvre pilote d’outils de sécurisation d’occupation résidentielle et foncière ; de sensibilisation des communautés locales, des agents de l’administration, du secteur privé sur leurs droits et obligations; l’accompagnement dans la mise en place de mécanismes de recours pour les ménages éligibles sujets aux opérations de démolition d’infrastructures ainsi que la prévention et le monitoring des violations des droits de l’homme liés à l’exploitation minière.

Le projet répond à la problématique croissante des conflits violents et des tensions autour de l’accès et l’usage des ressources (naturelles) qui exclut une partie de la population et n’a pas été gérée jusqu’alors de manière systémique et inclusive. Il s’articule autour de trois résultats stratégiques, respectivement : R1 – les communautés des sites extractifs connaissent leurs droits fonciers et les réclament pacifiquement auprès des autorités publiques locales et le secteur privé extractif (sous la responsabilité d’ACORD) ; R2 – la collaboration et le partenariat économique entre les entreprises extractives et les communautés sont renforcés dans les zones cibles (sous la responsabilité du PNUD) ; et R3 – les collectivités cibles améliorent leur planification urbaine et élaborent des politiques de développement local qui atténuent les conflits (sous la responsabilité d’ONU-Habitat).

Le projet sera mis en œuvre en Basse Guinée, notamment Conakry et les préfectures de Dubréka, Coyah, Boffa et Forécariah.

ONU-Habitat assurera la coordination générale des activités du projet et l’appui à la maitrise d’ouvrage du projet par le Gouvernement. Le/ la Coordinateur(trice) de projet travaillera en étroite collaboration avec les agences de mise en œuvre du projet, le Secrétariat du Fonds de Consolidation pour la Paix, les contreparties gouvernementales, le secteur privé et les organisations de la société civile. Il/elle s’assurera de la coordination, des synergies et des complémentarités entre chaque composante du projet, et des liens avec le Comité Technique de Suivi et le Comité de Pilotage. Il/elle s’assurera de l’exécution des activités et des livrables du projet dans les temps impartis et les standards de qualité requis.

Duties and Responsibilities

II- Responsabilités

Sous la supervision de la Coordinatrice des programmes d’ONU-Habitat en Guinée et en étroite collaboration avec les agences de mise en œuvre et le secrétariat du Fonds de Consolidation pour la Paix, le/la Coordinateur(trice) de projet aura les taches suivantes :

Mobilisation, coordination et orientation des partenaires

  • Assurer la coordination générale et l’appui à la mise en œuvre de toutes les activités du projet en collaboration avec les agences de mise en œuvre et les partenaires nationaux ;
  • Participer à la conception des stratégies et orientations du projet en général ;
  • Fournir un encadrement technique et s’assurer que les grandes orientions du projet sont suivies ;
  • Mobiliser et assurer la liaison et l’information des autorités locales et nationales, dont les services techniques gouvernementaux, des autres partenaires privés ou non gouvernementaux ;

 Programmation, suivi, évaluation et conseil

  • Assurer la planification et le suivi des activités (confection du plan de travail annuel et trimestriel du projet, et du résultat 3 en lien avec le responsable thématique), et veiller à sa mise en œuvre ;
  • Organiser ou participer aux réunions externes, missions de supervision et de suivi sur le terrain et aux processus d’évaluation finale ;
  • Mener des évaluations continues afin d’identifier les problèmes et ceux émergeants nécessitant un appui technique et s’assurer que ces problèmes sont soumis aux partenaires pouvant apporter les réponses requises ;
  • Orienter et assurer le contrôle qualité des mécanismes internes de suivi et d’évaluation d’une part et de communication du projet d’autre part ;
  • Préparer et gérer le suivi des mécanismes externes d’évaluation du projet ;
  • Fournir des conseils et assurer un plaidoyer continu sur les questions relatives à la gouvernance foncière et environnementale responsable dans les instances nationales et forums pertinents ;

 Gouvernance et rapportage

  • Planifier, préparer et animer les différentes structures de coordination et de gouvernance du projet en lien avec le secrétariat du PBF (groupes de coordination technique, comité technique de suivi et comité de pilotage), et en assurer le rapportage et le suivi des points d’action et recommandations ;
  • Assurer la compilation et la production des rapports trimestriels, annuels et finaux du projet selon le calendrier de rapport du Fonds de Consolidation pour la Paix ;
  • Assurer le suivi technique et budgétaire du projet, avec le concours de l’Assistant aux Finances du PBF ??;

 Appui normatif, contrôle de qualité et efficacité

  • Concevoir, orienter et superviser les activités mises en œuvre par le/la responsable thématique en charge des questions urbaines et foncières ;
  • Appuyer la maitrise d’ouvrage de l’entité gouvernementale désignée pour le suivi du projet ;
  • Assurer un contrôle de qualité des activités du projet, y compris le rapportage préparé par les partenaires ;
  • S’assurer de l’optimisation de l’utilisation des ressources et de l’articulation des activités dans un souci d’efficacité

 Institutionnalisation, durabilité et pérennisation

  • Renforcer les capacités des institutions gouvernementales notamment des autorités locales dans leur rôle de développement et de mise en œuvre de politiques publiques de réduction des conflits, de développement des établissements humains et de gouvernance/ gestion foncière et environnementale ;
  • Appuyer les organisations locales afin de consolider leur rôle de transmission et de renforcement des savoir-faire et de promotion des bonnes pratiques ;
  • Promouvoir la pérennisation des savoir-faire, connaissances et mécanismes mis en place par le projet, et développer des partenariats avec les institutions et organisations pertinentes pour réplication et mise à l’échelle.

 III- Résultats attendus

Dans le cadre de son mandat, le/ la Coordinateur(trice) de projet sera évalué selon le degré d’atteinte des résultats clés suivants :

  • Un plan d’action opérationnel du projet est disponible, mis en œuvre et régulièrement suivi grâce à des mécanismes de coordination et d’appui robustes ;
  • Des résultats clés visés par le projet sont atteints avec de hauts standards de qualité et un niveau élevé d’appropriation nationale et de pérennisation ;
  • Un système performant de suivi-évaluation, de contrôle qualité des partenaires de mise en œuvre et de communication et visibilité est mis en place et opérationnel ;
  • Des rapports de qualité (narratifs et financiers) sont produits à temps et partagés avec les partenaires concernés ;
  • Des partenariats solides sont établis avec le Ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire et les autres les Ministères concernés, les collectivités locales, le PNUD, ACORD, le Fonds de Consolidation pour la Paix, la société civile et tout autre partenaire pertinent, avec des mécanismes de gouvernance du projet efficace.

Competencies

IV- Compétences

Compétences liées au PNUD :

  • Démontre son intégrité par le respect des valeurs fondamentales des Nations Unies : intégrité, professionnalisme et respect de la diversité.
  • Promeut la vision, la mission et les buts stratégiques du PNUD.
  • Traite ses collègues équitablement et sans favoritisme.

Compétences liées au poste :

Professionnalisme :

  • Expérience avérée sur les questions de coordination notamment inter-agences du Système de Nations Unies, suivi-évaluation, gestion de programmes ;
  • Expérience en matière de montage de partenariats locaux, nationaux et internationaux ;
  • Familiarité avec le mandat et avec les approches et stratégies d’ONU-Habitat en matière de bonne gouvernance urbaine, de développements local et environnemental et d’accès au foncier pour les ménages les plus pauvres ;
  • Connaissance et expériences des problématiques d’urbanisme, de développement rural et des questions foncières en Guinée ;
  • Connaissance des mécanismes (extra)judiciaires de résolution des conflits.

Aptitude à planifier et à organiser :

  • Capacités à travailler avec un degré élevé de responsabilité et avec un minimum de supervision ;
  • Capacités d’organisation réelles et aptitude à gérer un gros volume de travail avec efficience et dans les délais impartis ;

Sens de responsabilité :

  • Assumer toutes ses responsabilités et honorer ses engagements ;
  • Produire les résultats dont il a la responsabilité dans les délais et normes de qualité ;
  • Se conformer aux règles et procédures de l’Organisation ;

Aptitude à la communication :

  • Etre capable de rédiger de façon claire et concise et de bien s’exprimer oralement ;
  • Écouter les autres, interpréter correctement les messages et y répondre de façon appropriée ;
  • Faire preuve d’ouverture dans le partage de l’information et tenir chacun au courant ;
  • Solides compétences conceptuelles associées à une aptitude avérée à rédiger des documents destinés à une variété d’auditoire.

Esprit d’équipe :

  • Capacité de coordination d’équipes ;
  • Capacités démontrées de leadership et en gestion de conflits et en facilitation de consensus ;
  • Capacité à travailler dans un environnement multiculturel et multiethnique, dans le respect de la diversité ;
  • Sensibilité à la prise en compte des vulnérabilités et des questions de genre ;
  • Volonté et capacité à travailler dans des environnements difficiles.

Autres compétences :

  • Formation et renforcement des capacités ;
  • Coordination et facilitation de programmes notamment avec le gouvernement ;
  • Expériences reconnues dans la coordination d’équipes et la gestion de programme ;
  • Programme multi partenaires et multi sectoriels ;
  • Bonnes connaissances du contexte et de l’environnement dans la zone du projet ;
  • Une bonne connaissance des processus de réforme foncière en cours en Guinée ;
  • Des bonnes connaissances informatiques ;
  • Connaissance des procédures et règles financières du système des Nations Unies.

Required Skills and Experience

V- Qualifications

  • Être titulaire d’un Master en droit international public, gestion foncière, urbanisme, environnement, développement rural, sociologie ou dans un domaine connexe.
  • Au moins 7 ans d’expérience pertinente en coordination et gestion de projets dans le domaine de la gouvernance, le foncier, la gestion urbaine/environnementale, la résolution des conflits.
  • Excellente maitrise écrite et orale du français et capacités de travail en anglais. La connaissance d’une ou plusieurs langues parlées en Basse Guinée serait un avantage.

Disclaimer

Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Le PNUD a une tolérance zéro pour la corruption.

Les services de recrutement et des achats du PNUD sont gratuits et aucun paiement n’est exigé pour nos services.

En cas de violation de ces principes, veuillez nous contacter par le biais de l’adresse email suivante : jedenoncelacorruption.gn@undp.org

Cliquez ici pour postuler

Facebook Comments