De nombreux fidèles musulmans dégustent à tous les repas ou aliments pendant la rupture du jeûne. Pourtant, ils ignorent que ces mélanges sans modération peuvent les exposer à plusieurs complications sanitaires.

Dans un entretien accordé à Conakry Infos, le médecin nutritionniste, le Dr Mbaye Ronan Guèye, évoque ces problèmes sanitaires auxquels pourraient s’exposer les fidèles musulmans.

Le mois de ramadan, un moment pendant lequel les fidèles musulmans s’abstiennent de s’alimenter pendant toute la journée, évolue progressivement. Cette évolution devrait aller avec un régime alimentaire bien structuré, selon le Dr M’baye Ronan Guèye.

« Il faut consommer les aliments contenant tous les groupes. Les aliments énergétiques de croissance et les aliments protecteurs. Chaque aliment joue un rôle spécifique. La rupture nécessite un aliment liquide chaud et sucré pour réveiller le tube digestif comme le thé ou la bouillie. Mais si on prend seulement de l’eau glacée ça risque de provoquer un dysfonctionnement au sein de l’organisme et ça va donner des maux de ventre. Il n’est pas conseillé de prendre de bissap ou de l’eau glacée après chaque repas. Il faut manger les fruits pour faciliter la digestion ».

Poursuivant, notre interlocuteur a ajouté que si ces mesures ne sont pas respectées, cela pourrait engendrer des effets néfastes.

En ce qui concerne le manger de 4 heures du matin, le médecin préconise ce qui suit.

« Il faut éviter de surcharger l’estomac à 4 heures du matin. Il faut aussi éviter les diurétiques et les désidératas tel que le café qui peut faire uriner beaucoup et qui peut provoquer même la sensation de soif pendant la journée. A 4 heures, le riz est exclu, c’est à prendre après la rupture. Quand l’intestin est au repos pendant des heures, il ne faut pas le surcharger (…).», conseille le médecin.

Pour éviter toute complication provenant de l’alimentation pendant ce mois de Ramadan, le Dr M’baye Ronan Guèye conseille les aliments légers pour la rupture du jeûne.

« Il faut manger avec modération sinon vous risquez d’avoir des conso-passions. Il faut aussi éviter les matières grasses qui sont difficiles à digérer. Il faut privilégier les aliments liquides ou hydratants comme les concombres, tomates, pastèques, ananas, boire au moins un litre et demi d’eau pour éviter la sensation d’eau pendant la journée. », recommande le Dr Guèye.

‘’Le respect de ces conseils pourrait permettre aux fidèles musulmans de garder leur équilibre au cours de ce mois de pénitence.’’, conclut le médecin nutritionniste.

BIS

Facebook Comments