A quelques jours de l’expiration de l’ultimatum de la CEDEAO, le Comité national de de rassemblement pour le développement (CNRD) multiplie des actions pour éviter des sanctions de l’institution régionale. Et pour cause !

Par un communiqué lu à la télévision nationale, le CNRD a annoncé la libération de l’ancien président, Alpha Condé qui demeurera à l’actuelle résidence de son épouse jusqu’à l’achèvement des travaux de reconstruction de son domicile privé, situé à Landreah, dans la commune de Dixinn.

« Tout en continuant de bénéficier d’une protection adéquate, il pourra recevoir à sa demande, les membres de sa famille biologique, politique, des amis ou proches. », précise le communiqué du CNRD.

Cette décision de libérer le président Alpha Condé fait des multiples actions du CNRD pour exprimer à la Communauté internationale, sa volonté de rendre rapidement le pouvoir aux civils.

Pour rappel, la CEDEAO a mis en garde la junte militaire le sommant de publier, avant le 25 avril 2022, un chronogramme ‘’réaliste’’ de la transition en Guinée pour un retour ‘’rapide’’ à l’ordre constitutionnel.

Mohamed Sylla

Facebook Comments