TERMES DE RÉFÉRENCE RECRUTEMENTS POUR LA FORMATION DES PARTENAIRES DU PROJET SAVEUR-GF EN EXCEL PROFESSIONTIONNEL (NIVEAU AVANCE)

  1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Le Gret intervient depuis le milieu des années 90 en Guinée sur des problématiques de sécurité alimentaire et nutritionnelle et d’appui au développement rural dans les différentes régions du pays. Il collabore avec de nombreux acteurs locaux (ONG, organisations paysannes et professionnelles, services de l’État et autorités locales).

Le Gret a sollicité un financement en partenariat avec les ONG nationales Acord Guinée et ADC auprès de l’Union européenne pour mener le projet intitulé Saveur – GF (Société civile en appui aux Acteurs Vulnérables et à l’Environnement dans les Communautés Urbaines et Rurales de la Guinée Forestière). Ce projet a pour objectif de contribuer au renforcement de la société civile de la Guinée Forestière dans sa capacité à agir pour la préservation de l’environnement, la gestion des ressources naturelles et la prévention et la résolution des conflits y afférant et à influer sur les politiques publiques sectorielles. Il vise à renforcer la compétence, l’organisation et l’efficacité de la société civile de la Guinée Forestière pour constituer un acteur de poids dans les affaires publiques et la qualité de ses actions au bénéfice des populations de la région. Les activités ont démarré le 15 janvier 2020 pour une durée de 36 mois dans la région naturelle de la Guinée Forestière et mis en œuvre par les trois structures (Gret , Acord et ADC)

Ce projet s’articule autour de 4 axes opérationnels :

    • Les organisations travaillant sur les thématiques retenues sont identifiées, le fonctionnement des OSC, groupes et plateformes est analysé et des priorités à soutenir/renforcer sont identifiées ;
    • Les OSC bénéficient de renforcement de capacités dans différents domaines (technique, de gestion, de gouvernance, institutionnel, juridique…) ;
    • Le dialogue des acteurs de la société civile avec les acteurs publics et privés au niveau préfectoral et régional ainsi que les réflexions et actions collectives des OSC sont développées et/ou renforcées ;
    • Les OSC ont accès à des ressources financières pour développer des actions notamment auprès des femmes et des jeunes.

Le projet aborde 3 angles thématiques :

  1. la protection de l’environnement, l’atténuation des changements climatiques et l’adaptation à leurs effets,
  2. la reconnaissance et défense des droits locaux d’accès, d’usage et de gestion des ressources naturelles
  3. et la gestion et la prévention des conflits liés à l’exploitation de ces ressources.

Ce projet part du constat selon lequel la Guinée Forestière est touchée par la déforestation, la perte de biodiversité, les impacts sociaux et environnementaux des nombreux acteurs privés (conflits en lien avec les mines et l’exploitation industrielle et clandestine du bois, cas d’expropriation…), les impacts des changements climatiques sur la sécurité alimentaire, mais aussi en termes de conflits sur les ressources naturelles, etc. Les inégalités socioéconomiques sont grandes notamment pour les femmes du fait des normes socioculturelles basées sur des rapports hommes-femmes inéquitables et des politiques publiques qui prennent peu en compte le genre. La situation est également complexe pour la jeunesse, la région offrant peu d’opportunités d’emplois.

TELECHARGER L’AVIS COMPLET EN PDF

Facebook Comments